La France, violente ou forte ?

Aucune violence civile ni militaire ne peut-être comparée à la violence de la guerre de 14 et de ses millions de morts, civils sous l’uniforme.