Notre-Dame. Circulez, il n’y a rien à voir !

Le nouveau Dieu Veau d’Or a fait brûler l’ancienne, Notre-Dame, la grande fête du business va pouvoir commencer !

C’est tout de même incroyable cet effet de troupeau. Dans le monde normal, le doute est normal, il est cartésien. C’est à l’enquête d’apporter des preuves, elle est « chargée de déterminer les causes ». Dans le monde disruptif, le chef-Dieu t’annonce, omniscient – pendant le sinistre – qu’il s’agit d’un accident. Et toutes les questions qui se poseront seront par les grands prêtres des médias passibles d’excommunication pour « complotisme. »

Rien de ce qui a été écrit du capitalisme de catastrophe et de la stratégie du choc n’aura été utile. Tous les gamins hommes politiques (sauf Dupont-Aignan ?) et journalistes, s’enterrent la tête dans le sable de crainte que le mot complotisme ne colle à leur carrière. Tous les disciples de Jack London (ou presque) ont aujourd’hui le sifflet à la bouche et la matraque en main : Ne pas se poser de question soi-même et verbaliser celles que les autres se posent : « Circulez, il n’y a rien à voir. »

Pourtant, une autre montagne d’or tourne autour de la vieille Dame, dont la forêt n’est qu’une Amazonie parmi d’autre. Une bataille à milliards se joue entre les principales familles de milliardaires et les services et les règles du patrimoine, autour d’une Île à Cité à reconstruire entièrement sur le centre le plus valorisé du village global.

Par un heureux hasard – il n’y a pas de lien entre le chef de l’Etat et ses familles bien sur-. Une « séquence médiatique » (aux airs de copier-coller de séries déjà vue), permet à un chef d’Etat mort symboliquement, grillé, carbonisé comme destructeur de la charpente de la nation (services publics, vente de tous les biens et entreprises, démantèlement du système social…) de renaître dans les flammes en bâtisseur du futur. Ni vu ni connu j’t’embrouille. Un chef de l’Etat pas du genre à avoir un cabinet noir avec des hommes de main louche, Saint-Benalla priez pour nous !

Choc dans le choc, le délais de 5 ans joue l’effet kiss-cool

La marche forcée dans le calendrier électoral du quinquennat est contraire à l’intérêt et au tempo de la pierre ancienne, inscrite par définition dans le temps long, surtout après un déluge de feu et d’eau. Mais elle sert à embrayer tout le monde sur les polémiques (flèche en verre ou en plexiglas ? Mais pourquoi pas d’argent aux SDF ?) etc. Pendant que les gens sont partis jouer avec l’os des hypothèses dehors, l’OPA est faite sur le réel. Le patrimoine passe en régime d’exception présidentiel dans les mains du business plan, loin des mains des spécialistes et sachants des Monuments Historiques qui ne peuvent plus que se monter en association… Comptons sur Le Parisien (ex-libéré désormais LVMH) pour se faire l’écho de leur compétences.

Une rapidité bien sûr aussi nuisible à l’extrême complexité de l’enquête-incendie scientifique. N’oublions pas que ceux chargés de la diriger, le procureur et le préfet sont tous deux, (heureux hasard), des proches du pouvoir. Un témoin de quelque chose un minimum prudent, la bouclera… (la parole, pas l’enquête !).

Personne n’a le temps de se demander pourquoi le monument le plus visité au monde aussi facile à protéger ne l’a pas été (je parlais hier avec un responsable qui me disait qu’un simple bouton commandant à une pompe puisant dans la Seine évitait tout cela), alors que les premières grandes grues étaient stationnées à plus d’une heure de là… Pourquoi les alertes du CNRS remise à Valls on été enterrées ? Pourquoi l’incendie n’est pas éteint (ni même parait-il repéré… qui peut le croire ?) lors de la première alerte. La corruption est endémique dans l’Eglise aussi…

Cendres du XIIIe

Trouver au demeurant des coupables et les nommer et affaire de justice et relativement secondaire. Comme finalement une charpente du XIIIe peut-être aussi secondaire, car ce qui a brûlé, c’est la valeur du symbole, même le plus précieux, même le plus éternel, même le plus consensuel ne doit pas rester debout, devant le message que rien ne doit pas faire obstacle au business. Témoin de notre époque, le monument fou élevé chaque jour à la passion égoïste de l’accumulation de l’argent domine sur toutes les valeurs et doit écraser tous les autres.

Au demeurant, l’Ile de la Cité des milles maisons du Paris à Vol d’oiseau de Hugo, joyaux du Paris populaire comme Notre-Dame de l’art, qui serait aujourd’hui trésor de l’humanité, rasé et transformé en caserne par Haussmann, doit évoluer. Les Pinault, Arnaud, Macron n’ont pas tort sur ce point. Adolescent, marqué par la destruction de mon quartier médiéval, j’essayais à le redessiner. Et je suis vite arrivé à une évidence, un artiste seul peut créer un monument, un totem. Mais un trésor bâtit par les siècles de millions d’intelligences humaine, ne peut naître que de milliers d’intelligences. On retrouve là le coeur de la question démocratique que Macron est l’homme le plus incapable de comprendre. L’argent, qui est la force qui va, n’est pas capable non plus de créer, alors il passe en force et broie. C’est ce que nous voyons.

Le vrai message est là. Comme en Amazonie pour la Montagne d’Or, dans l’Ile de la Cité, l’argent déconnecté de la Culture, de la Politique a décidé le passage en force et avance dans le bulldozer du caporal Macron. L’humanité, la démocratie, l’art, le patrimoine, les sentiments, la religion, le bon sens, le liberté, toutes les valeurs que vous voulez quelle que soit celle à laquelle vous êtes attachée, faute de guider l’argent à bâtir des cathédrales, à fonder la France ou inscrire les Droits humains dans la matérialité, sont aujourd’hui des entraves sur son passage et doivent circuler. Il n’y a rien à voir.

Langlois-Mallet

Publicités

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s