Notre-Dame. Passage sur l’Île

Mon petit passage sur l’Ile de la Cité, d’où je vous ai fait passer les photos (in et off) de notre grande brulée confirme ce que je vous disais. Dans l’esprit d’autres vieux habitants, l’affaire n’est pas plus mystérieuse.

Il ne faut pas trop chercher le pourquoi de l’incendie et des dons à millions. Bien plus que la broutille de la défiscalisation. Il y a juste un ticket d’entrée pour prendre place à la table des négociations et se répartir les parts du gâteau; pour le business de la future galerie commerciale et des apparts de luxe des potes avec vue sur les ruines gothiques, peut-être remises au goût du jour (ou à celui plus kitch de Brigitte).

Chacun veut et aura sa part du gâteau, tous ont intérêt à la boucler. Au prix du M2 de l’un des épicentres du village global. Avec les architectes qui se poussent du coude pour se frayer une place parmi les Pinault et les Arnaud (qui est déjà quasi propriétaire de deux quartiers alentour et du journal local, chez lui à la mairie de Paris) avec la maire de Paris dont le flair d’épicière ne sert qu’à essayer de se dégager un bureau à la place de la Bourse du Commerce etc…

Il en va de Paris comme de n’importe quelle ville. Ceux qui arrivent en haut de la pile deviennent fous et au lieu de penser collectif et long terme, font n’importe quoi pour continuer le ramasse-miette qui leur a réussi. Les marchands eux, ont fini par faire plus d’affaires en faisant brûler le temple. En ce week-end de Pâques, c’est une symbolique chrétienne très forte pour le coup…

Langlois-Mallet

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s