« Ce que nous apporte l’Islam »

Franchement, j’aime bien Dassier. Parce qu’il dit des trucs cons, mais surtout parce qu’il me pousse à sortir de moi pour y répondre. S’il était tout seul, je garderais le truc pour moi, mais comme vous avez sûrement autour de vous un petit gars sympa de l’enfance qui n’aimait pas trop réfléchir et qui aujourd’hui devient un petit extrémistes, je vous le partage. Soit je vous fais gagner du temps, soit vous m’en ferez gagner en apportant d’autres réponses que les miennes :

Aujourd’hui, le bougre avait fait fort ! « Si nous avions empêché l’installation de l’Islam en France . Nous aurions préserver l’homogénéité d’un peuple et nous n’aurions pas tous ces problèmes. Tout ces morts plutôt. Que nous apporte l’islam franchement ? Il y as des points positif pour toi !????? »

Franchement Emmanuel regarde ta question et tu auras la réponse.

Tu dis : que nous apporte l’Islam (1) ?

Si les responsables s’étaient posé cette question (ce que l’on s’apporte mutuellement), on n’en serait pas là. Ce n’est pas non plus l’Islam qui s’est dit : « Tiens, je viens là. » La situation est justement le fruit d’une question que l’on a refusé de se poser…

Comme souvent dans la vie, l’intention de départ compte… Et elle était plutôt merdique. Des multinationales voulaient faire du fric bon marché… Avec les colonies les dirigeants avaient pris l’habitude d’avoir de la main d’oeuvre (ou de la chair à canon) pour pas cher. Les patrons se sont juste dit : « les Européens vont nous couter trop cher, on tape dans une main d’oeuvre à bas prix et qui ferme sa gueule. » « Oui, Sidi.. »

Après les politiques ont vu que tu ne pouvais pas faire venir des millions d’hommes sans leurs femmes, que cela posait trop de problèmes (et que par ailleurs elles pouvaient bien gonfler les stats de la natalité) et qu’ils pouvaient bien vivre dans des coins relégués entre-eux, au pied des tours. Que la question de l’accueil ne se posait pas et celle de l’intégration encore moins. Leurs enfants ont grandis là-dedans. On leur a dit à l’école d’être Français et en même temps ils ont vu qu’ils ne l’étaient pas. Les usines ont fermé et ils se sont retrouvés comme des merdeux au-pied des tours. Parfois pas aimables, souvent pas aimés. La haine est venue de là.

Je ne victimise pas. Je n’excuse pas non plus les crimes, juste certaines choses ne sont pas inexplicables. Encore une fois toi, ton arrière-grand père aurait été demi-esclave dans le champ d’un colon, ton grand-père tirailleur sans retraite ni reconnaissance et ton père serait mort d’un cancer à l’amiante à 50 ans pendant que ta mère s’usait à faire des ménages. Je me demande comment tu verrais les choses aujourd’hui.

Que nous apporte l’Islam (2)

Après autre aspect de la question, la France homogène. Dis cela à n’importe quel historien, sociologue, démographe, spécialiste il sera mort de rire.

Sais-tu que la majorité des Français sous Louis XVI ne parlaient même pas le Français ? Sûrement tes ancêtres aussi. Il n’y a au départ rien de commun entre un Basque, un Breton, un Parisien, un Auvergnat et un Corse. Ils ne se comprendraient même pas, si au XIXe siècle un mouvement d’unité des mentalités (très violent) n’avait été mené par la IIIe République. C’est à dire avant-hier !
C’est tout récent à l’aune de l’histoire !

Que nous apporte l’Islam (3)

Essaie de repenser à notre histoire. Crois-tu que les Gaulois se sont dis : « Tiens, ce serait chouette de se romaniser ? » Que les premiers chrétiens ont été accueillis au cris de : « Ouf enfin nos racines chrétiennes arrivent ! » (alors qu’ils apportaient une religion de l’Orient). Que les peuples du IVe siècle avaient hyper envie que les Francs ou les Ostrogoths franchissent le Rhin, viennent et prennent le pouvoir ? Crois-tu que chaque peuple conquis par les rois Capétiens se soient dis : « Super ! On va être Français ! »

Sois sérieux. L’histoire avance. Douloureusement.

Historiquement, on est allé chercher l’Islam pour notre profit. Là, il s’avère que ça pique. Dans 500 ans ils s’en foutrons de nos petits attentats, comme nous des morts de l’histoire (on restera juste comme les salauds qui ont pollué une belle planète et l’on rendue invivable). Les gens, s’il en reste, seront les résultats de ce mélange.

Je ne sais pas si tes petits enfants seront Islamisés ou laïcs, s’ils seront évangélistes ou redevenus chrétiens.

Ce qui me parait plutôt évident, c’est que l’on va en baver pour le travail non fait ensemble. Que beaucoup de jeunes mal dans leur peau vont avoir envie d’en découdre. Les uns irons à l’extrême-droite, les autres chez les barbus. Et les gens normaux au milieu vont payer les pots cassés.

Donc essayons d’alléger la facture et faisons en sorte que l’immense majorité des Français (d’origines, de régions, de croyances diverses) se serre les coudes contre les assassins, mais aussi pour affirmer des valeurs et proposer un idéal qui corresponde aux vraies enjeux de notre époque. Pour mémoire, beaucoup de chercheurs ne savent pas si la vie sur Terre en a pour 50 ans… Donc, l’urgence, la vraie n’est pas de se diviser, mais de se bouger pour trouver des solutions. Et vite !

Langlois-Mallet

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

w

Connexion à %s