Colère démographique

J’aime vraiment beaucoup Todd, son analyse du vote Macron est décapante et bienvenue. Ce sont les aisées, les inclus, les centre-ville, la carte du vote Hollande-2012, qui recoupe les terres de l’Ouest de tradition catholique autoritaire, bref « les Soumis » comme il l’a dit ailleurs qui nous mettent dans cette merde, par leur conformisme et leur égoïsme.

En face d’eux le vote FN recoupe les anciennes terres égalitaires à l’origine de la Révolution française, les terres de la souffrance et de la désindustrialisation, ceux qui ont l’habitude de dire merde à l’oligarchie dont l’égalitarisme est « perverti » (l’expression est de lui) aujourd’hui en identitarisme comme dans beaucoup de pays du monde.

Il n’a pas assez d’éloges pour Mélenchon et le fait qu’émerge en France une protestation, d’intello-précaires jeunes, qui échappe au rejet de l’étranger et à l’identitaire, qui est l’ordinaire des révoltes contre l’oligarchie dans le monde.

Cela renforce vraiment mon profond mépris de cette France d’égoïstes qui, sans conscience politique et qui depuis une semaine s’invente dans son théâtre mental un rôle de moraliste; après que leurs médias (et leur Hamon) aient réussit à contenir in extremis la révolte électorale de la France Insoumise.

Qui prennent prétexte de fraternité avec les immigrés (qu’ils laissent croupir en banlieue dans une parfaite indifférence et qu’ils matent quand ils se révoltent) pour excommunier la colère (récupérée et dénaturée par le FN) et mater la jacquerie des campagnes et des périphéries dont ils se foutent tout autant des souffrances.
Ceux qui se refusent à entendre que, plus qu’un vote « de nazis », c’est un vote de déracinés, arrachés aux campagnes, envoyés à l’abattoir en 14, puis jetés hors de l’usine, ceux qui n’ont plus que l’Etat et un vague croupion d’appartenance autour « d’une identité française » falsifiée. Gens plus à plaindre, abandonnés au FN comme d’autres, avec une histoire de déracinement semblable, envoyés du bled, aux tranchées, à l’usine, au chômage, puis laissés aux barbus enfin.

Ne comptez vraiment pas sur moi pour me mettre du côté du fouet des maitres de forge en chemisettes, gardiens de leur petit confort, et pour aller voter Macron en faisant passer cette hypocrisie pour une résistance, l’aider à saborder ce qui reste d’Etat et d’indépendance du pays !

Je tends l’oreille du côté des vendeurs de la boutique d’à-côté, qui me disaient qu’avec ces deux candidats épouvantables, il n’y avait plus qu’une voie la grève générale (je n’avais jamais imaginer entendre ça entre deux tours). Je regarde avec un amour de grand frère ceux qui filent au fond des champs et qui sont les mêmes dans les révoltes locale, les textes deu Comité Invisibles dans la poche. Et bien sur j’attends avec une extrême impatience de revoir émerger la France Insoumise aux Législatives (même si l’expérience apprend, qu’aucune continuité n’est acquise quand la victoire n’a pas réchauffé les coeurs.

Langlois-Malle

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s