Hamon, le vote des bonnes intentions ?

Le point crucial que les électeurs de Hamon doivent avoir à l’esprit, c’est de ne pas se faire vendre une politique alternative sur la base de l’ancienne.
Hamon ne sort pas des cadres budgétaires européens, c’est à dire qu’il ne peut financer que des promesses qui dépendent des autres… il a beau être gentil et mignon tout plein, il est dans les faits exactement sur la même ligne que Hollande et Valls (même si son discours dit tout autre chose).
Par ailleurs il appuierait une politique différente sur la même majorité libérale-soc que Hollande puisqu’il se propose de faire réélire tous les vieux fantômes à l’Assemblée : Valls, Guigou, El Khomeri etc…??? Qui le croit ?
Comme Hamon n’est pas un poisson rouge, la traduction de cette incohérence est aisée. Il ne croit pas à la possibilité d’une victoire à cette présidentielle et joue, ce qu’il sait faire, la bataille au long terme pour le contrôle du PS (ce qui signifie que vous acceptez déjà 5 ans voir plus de Le Pen ou de Macron).
Il rallie les Verts parce que ce parti a tout misé sur le fait d’avoir des élus. Sans un puissant allié PS, il est asphyxié. Ce soutien relève donc en premier lieu des stratégies électorales.
Du côté de ses électeurs, je vois une explication différente. Hamon correspond à l’écologie d’intention ou de distinction. Ceux qui votent pour l’idée (qui fait d’eux des bons, des gentils), mais sans changement de mode de vie.
Parce qu’ils pensent vraiment au fond que le monde ne change pas ?

Langlois-Mallet

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s