Arrêter de se mentir / Le FN au centre du jeu / Pour un président équitable

Partout dans le monde, les peuples rejettent la globalisation libérale dans un réflexe de survie. Mais ils sont aussi au péril du nationalisme par quoi ils le remplacent. En France, regardons les choses en face, c’est le FN qui est au centre du jeu. Que changeons-nous pour ne pas nous laisser faire, et leur laisser nous imposer ce 2e Tour Macron-Le Pen ?
L’élection de Trump fût sûrement une catastrophe tonitruante ? Mais l’élection de Hilary Clinton en eut été une autre, silencieuse*. Car partout s’établit ce non choix entre un chaos nationaliste violent, liant un peuple à une personne, et un chaos libéral, passif et déprimant ou toute identification et responsabilité se dissout derrière la technocratie.
S’il n’y avait que nos petites vies ! Je serai tenté de vous dire que l’humanité n’en est pas à un tâtonnement près, une connerie près. Et que cela lui passera avant que cela ne nous reprenne… Le terrible de la situation, c’est que la question qui n’est pas traitée pendant ces pauvrettes querelles, c’est la question tout simplement de la vie sur Terre**.
En France, ne vous y trompez pas, le même non choix est déjà sous nos yeux. D’un côté Macron — qui incarne les pouvoirs financiers et médiatiques assez assurés pour se passer désormais même des partis— de l’autre Marine le Pen, en force. Ce n’est pas parce que les sondages sont discrets qu’il ne faut pas regarder ce réel en face. C’est le FN qui occupe aujourd’hui le centre de la politique.
Le FN au centre du jeu
J’en veux pour preuve qu’il est le seul à arrondir son discours et à chercher le consensus au centre. C’est par exemple un FN** sans peine de mort… triomphe du produit light. Autre preuve, l’élan de radicalité qui a touché les principaux courants d’opinion devenus extérieur à ce noyau central de la politique.
– La Droite ? Elle s’est polarisée avec enthousiasme sur son axe le plus caricaturalement conservateur. Celui de la Manif pour Tous, des vestes de chasse moltonnées, et d’une certaine horreur domestique derrière la façade bourgeoise que l’on découvre avec l’affaire Fillon. Sans cesser de partir dans une ivresse ultra-libérale, elle explose en vol dans sa contradiction : les souffrances pour les autres, les profits pour moi.
– La Gauche gouvernementale idem, qui a sorti son rose le plus foncé pour l’occasion et s’offre une virginité inattendue, sans pour autant se séparer de tous ses fantômes du quinquennat qui la hantent de la cave au grenier.
– L’argent fou aussi joue la carte de la radicalité. Il tente le passage en force et s’affranchit désormais de parti pour contrôler l’Etat. Il s’invente ex-nihilo son président à partir d’un trader. Et avec l’appui tonitruant des médias tenus par 6 ou 7 milliardaires, l’impose aux gogos sous OGM politique à grand coups de unes glamour. S’il est une seule chose à laquelle un pays comme la France se doit de résister, c’est bien cela : préserver l’Etat du pouvoir de l’argent. Quand un Templier, un Jacques Coeur , un Fouquet se sont voulus plus riche que l’Etat, ils sont tombés. C’est la leçon de l’histoire, le bien public ne peut pas être privatisé.
Ouvrons donc les yeux, ce qui est très solidement installé, c’est aujourd’hui un deuxième tour, Macron Le Pen ou nous serons nombreux à ne pas aller voter.
Le réel espoir d’une alternative
Pourtant, si nous sommes capables de mettre une alternative en marche, le chantage se renversera. Le chantage libéral qui a court depuis 15 ans, ne fonctionnera plus. C’est à eux de se retirer, pas à nous.
Soit nous avons maintenant une énergie folle et nous montrons qu’impossible n’est pas Français, que non seulement nous sommes capables, mais que nous nous devons, d’affirmer au monde qu’il y a une alternative, que nous pouvons refuser d’être condamnés à ne pas choisir entre l’argent fou et le nationalisme fou.
L’énergie folle d’un Mélenchon dédoublé (quoique l’on pense par ailleurs du bonhomme), ouvre une voie, même pour un autre et nous montre que cette perspective de l’écologie déplace les foules (combien 100 000 personnes aujourd’hui sur les meetings et médias ?).
Le retour même de la gauche parlementaire des frondeurs et dans leur bagages des Verts et de leurs petits calculs, quoique nous pensions d’eux tous (et moi le premier) se fait sur des bases qui ne sont pas dégueulasses et sont mêmes (dans les discours du moins) les nôtres d’il y a vingt-ans : Ecologie et revenu d’autonomie.
Il n’est pas exclu qu’il y ait demain des personnes de droite, des gaullistes sociaux ou des souverainistes qui ne mouillent ni dans le libéralisme, ni dans l’identitarisme, prennent aussi un chemin équitable et écolo.
Surtout, tous les calculs des politiciens, des sondeurs et autres sont ruinés par avance, car le boulot que font des politiques qui lèvent un espoir dans un climat lugubre, met en mouvement des forces qui se tenaient à l’écart du chemin.
Pour un président équitable
Dans ce paysage très polarisé, les rapprochement seront très difficiles. Dans le triangle que forme Macron, Le Pen et Mélenchon ou Hamon, aucun désistement n’est possible.
Il faut donc sortir maintenant des clientèles, des images d’Epinal et des sectarismes. Il y a donc d’énorme raisons d’espérer pourvu que les porteurs de l’alternative renoncent à leur idéologisme et à leur sectarisme ou à leurs calculs et veuillent bien arrêter de confondre les buts qu’ils se proposent et la réalité à laquelle ils s’adresse. Qu’ils ouvrent les bras à tout ce qui n’est pas « leur public » habituel, ouvriers, fonction publique. Les indépendants, les artisans, les PME, les start-up n’ont pas plus à faire dans le piège du CAC40 que leur tend Macron, que les amoureux de la France, les patriotes sincères doivent se compromettre à l’extrême-droite.
Tous ont au contraire vocation à participer à une alternative très large, une alternative de salut public, comme le fût la Résistance et en appuis sur son programme aujourd’hui renié.
C’est maintenant qu’il faut se bouger tous hardiment pour ses convictions pour qu’une qu’alternative émerge.
Résistance !
Langlois-Mallet
* On pourrait citer la Pologne, la Hongrie, le nationalisme Russe humilié par les Etats-Unis quand ils ont cru rejoindre un monde libre, la Turquie ou la crise d’identité qui va secouer le monde arabe pour longtemps et avoir de terribles répliques partout autour, y compris dans notre quotidien. Partout un populisme triomphe qui noue un pacte direct entre les foules et une personne déterminée. (Ce qui est plebiscité par les peuples en temps de grand danger est bien loin des chimères de VIe république se passant de chef de l’Etat)
** Je parle du FN sans haine, n’ayant jamais fait parti de ceux qui jouent à se raconter que les nazis reviennent. Je pense juste que ce sont des gens dangereux car ils pensent comme des tambours, attisés par des passions obscures aptes à diviser et impuissants à saisir les vrais problèmes et donc à rechercher des solutions. Ce qui est beaucoup !
*** S’il n’y avait que nos petites vies ! Je serai tenté de vous dire que l’humanité n’en est pas à un tâtonnement près, une connerie près. Et que cela lui passera avant que cela ne nous reprenne… Le terrible de la situation, c’est que la question qui n’est pas traitée pendant ces pauvrettes querelles, c’est la question tout simplement de la vie sur Terre**.
Les animaux, l’air, les océans… vous savez tous que nous n’avons pas 50 ans de garantis devant nous. 50 ans, ce n’est pas de la science-fiction, c’est nos futurs cancers, mais passe encore, c’est les enfants de nos enfants, nos petits enfants que nous condamnons.
Si nous nous y mettions tous animés d’une énergie épique à essayer d’enrayer la catastrophe, il n’est pas absolument certains que nous puissions en changer le cours. Mais nous regardons ailleurs, divertis par cette querelle des bouffons entre ceux qui veulent transformer le vivant en papier monnaie pour le compte au final de 8 personnes et ceux qui revendique la colère de vivre, sous la bannière de l’exclusion, du communautarisme et de l’esprit de guerre civile.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s