Nice. A nourrir pour nourrir…

Je redoute de me lever pour devoir affronter cette actualité et ce deuil… sortir de mon lit et de ces rêves, banals ou étranges (de batailles, de collégiens chahuteurs dans les transports et de cet âne à la tristesse humaine qui ne voulait plus me quitter…) pour prendre en face la réalité de ces proches en deuil.

Hélas oui, des meurtres dans un pays que nous ne connaissons pas, restent abstraits et c’est par un effort d’humanité (qui nous grandit) que nous nous mettons à la place « de ». Plus les lieux sont familiers par contre, plus l’émotion lourde et plombée nous envahit.

Je sais que les médias nous appellent à la table de la mort et je redoute leur emprise sur ma pensée et ma paix d’hier. Je sais que les politiciens s’agitent pour promettre plus de… Je sais que les guerres et les ventes d’armes explosent comme jamais.

Je sais que mes pensées premières, constructives, celles de l’éveil sans réveil, pensées sur un proche en situation délicate; pensées sur une enfant mis en danger par la folie d’un beau père et la passion malade d’une mère; pensées légères aussi sur les jeux de l’été… vont se brouiller avec ma lucidité sous le plomb de la peine collective.

Et je sais aussi que, plus encore que pour tuer, c’est pour se nourrir cet effet d’affliction sur chacune de nos vies que ces monstres se nourrissent de meurtres.

A nourrir pour nourrir, je préfère attendre encore une minute, Monsieur le bourreau, l’heure de me lever.

Mais je sais aussi que j’ai besoin de la lumière de ce jour neuf. Allez… Aux larmes, citoyen !

Langlois-Mallet

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s