Rocard ou le panache de l’éthique en politique

Une pensée émue pour Michel Rocard. J’aimais bien cet homme et ce qu’il incarnait comme tentative d’irruption éthique en politique. Et, puisqu’on lui dit adieu un jour ou Séville 82 plane dans la mémoire collective, disons ce quelque chose de très français pour un petit garçon des années Platini, le panache; un choix de l’âme, plutôt que l’appétit de la domination à tout prix. Un sentiment qui laisse la nostalgie d’un rêve qui n’est pas advenu mais aussi la force de s’être préféré au réel.
 
Mon père qui avait été un de ses lieutenants dans les années PSU, lui vouait une admiration et une fidélité d’ancien régime; une fidélité d’épée, unique. Rocard avait incarné pour lui à partir de 68, l’imaginaire des deux affects politiques qui dominaient et se confondaient dans la famille, l’amour socialiste d’autrui et l’idée mousquetaire de sa propre dignité.
 
Evoquer Rocard, c’est pour moi forcément regarder vers une part de l’enfance. Les souvenirs de lui prennent naissance dans les locaux de Tribune Socialiste —en bouclage les mercredis après-midi dans le bruit de mitraillette des machines à écrire et les odeurs de Gauloises. Passent par ce dîner amical que mon père avait organisé avec Michel Rocard et Robert Hossein (à l’issue de la 1ère de Danton et Robespierre), et où j’étais, féodalité paternelle oblige, le seul gamin convié à pérorer sur la politique et l’histoire de France. Et s’achèvent plus tard, comme jeune journaliste, quand il m’avait confié hors-micro son désabusement sur les possibilités d’action réelle du politique et comment, si la vie était à refaire, il se serait rêvé plutôt sociologue; pour agir plus sûrement.
 
Aux siens et à ceux qui l’on aimé, le partage de ces instants et mes pensées affectueuses.
 
Langlois-Mallet

IMG_8424
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s