Pour une avenue Robespierre et… Louis XVI

Débat sur une rue Robespierre à Paris.

Il faut que la France affronte son histoire et sa complexité. Regarder les choses avec justice permettrait de sortir des mythes qui nous empêchent de penser le présent.  Il n’y a pas de camps à choisir mais une réalité complexe à accepter. Assumons !

Louis XVI était un grand roi réformateur et humaniste. Robespierre un grand politique porté par une idée exigeante de la justice et du bien commun. Ils se sont tous deux sacrifiés, le premier pour ne pas vouloir faire couler le sang et le second pour lutter contre la corruption politique.

Nous devons prendre de nos ancêtres, même opposés, le meilleur.

De la royauté, retrouver le soucis perdu du long terme et de sens de la grandeur, le respect des différences aussi, surtout. De la Révolution, renouer avec l’ambition humaine et l’exigence de vertu. Sans céder à ce qui les a détruit, ni aux conservatismes sclérosé de l’une, ni au fanatisme déshumanisé de l’autre.

Paris devrait être la capitale réconciliée qui honore de deux avenues, opposées et convergentes, ces géants qui ont fait ce que nous avons à partager.

Langlois-Mallet

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s