Mélenchon, voix estimable, mais…

Indépendance de la France, sans laquelle rien ne peut agir. Ecologie sans laquelle rien n’a de sens et justice sociale sans laquelle nous n’avons pas d’âme. Comment pourrais-je être hostile à Jean-Luc Mélenchon ?
Puisque j’estime son intégrité, que je partage ses valeurs cardinales et apprécie souvent ses analyses, je me demande donc plutôt pourquoi je n’accroche pas.
Sans doute parce que je sens davantage l’homme de théâtre que l’homme d’action. Que j’entends écologie, mais sans écolos et qu’il me parait davantage porté par des nostalgiques de « la vraie gauche d’hier », que par un mouvement de société d’aujourd’hui.
Bref, que j’entends la vieille politique confiante dans la toute puissance des mots, mais pas le monde en actes d’aujourd’hui. Je vois le surfeur mais où est la vague ?
David Langlois-Mallet

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s