Continuons à regarder de travers « les arabes »… et à ne pas se regarder en face

« Le jihadisme ne vient pas du communautarisme, mais de la désocialisation. » (Liogier, chercheur spécialisé*).

Continuons à regarder de travers « les arabes », et à ne pas regarder en face notre quotidien. Le monde barbare, carcéral, vide, sans âme que nous fabriquons dès l’enfance (monde plus dur à mesure que l’on s’éloigne des beaux quartiers, mais pas plus froid), ce manque d’échange, ce trop d’écran, cette sélection entre gagnants et frustrés, ces rayons de supermarché, ces files d’attente jusque dans les « loisirs », cette expérience unique et rare de vivre (pas longtemps) sur la planète Bleue, perdue bêtement à courir l’argent ou des signes de valorisation ridicules.

Prenez garde qu’à ne pas réussir à mourir de nos mots, vous ne périssiez de vos remèdes ! L’ignorance a parfois des ruses ironiques…

C’est notre idéal qui est à réinventer. Un homme armé derrière chaque citoyen n’y changera rien, la « sécurité », l’Etat d’urgence permanent n’entravera que la possibilité qu’il puisse s’inventer autre chose. Créera quelques injustices nouvelles et grossira la liste des CV pour Daesh.

Sur quel terreau de désespoir et de nihilisme cette mafia du suicide recrute t-elle chez-nous ? Entre les paysans qui se suicident et les gamins qui se font sauter, il n’y a une différence de culture, de morale, d’éthique, pas vraiment de désespoir.

Enfouissons les zones occupées par la mafia terroriste sous des tapis de bombes. Faisons comme s’il n’y avait pas d’habitants pris au piège. Comme si cela aller régler le problème.

Donnons à des politiciens qui ont prouvé leur incapacité à utiliser leurs pouvoirs, déjà immenses, encore plus de pouvoirs, illimités, incontrôlés cette fois. Papa s’occupe de tout.

Tout va s’arranger…

Langlois-Mallet

Notes :

* http://www.liberation.fr/france/2015/11/23/raphael-liogier-plus-on-est-fondamentaliste-moins-on-glisse-dans-l-action-terroriste_1415577

** Je n’ai rien de plus « pour » ou « contre » tel groupe culturel présent en France (je n’ai pas d’actions ou de famille plus ceci ou cela). Si j’en avais une, elle serait plutôt Vieille France, observant avec consternation la pauvreté, l’indigence de notre epoque (à la mesure des œuvres léguées par nos ancêtres), mais je me demande parfois même, si ce que notre société médiocre mais disciplinée ne rejette pas chez « les arabes », ce n’est pas justement le fait qu’ils ne marchent pas dans le rang des moutons qui vont docilement se faire tondre au quotidien. Et manifestent plus d’agitation devant l’angoisse commune.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s