Attentats. Parce qu’ici dans l’Est on croise un voisin, pas un « arabe »

Parce qu’ici dans l’Est on croise un voisin, pas un « arabe » ou un « français »

Tu me dis que le multiculturel c’est forcément la haine.
Une chose difficile à expliquer, et qui te demandera un effort d’imagination Emmanuel
c’est que dans l’expérience que nous avons dans des quartiers où les gens ne sont pas parqués en ghetto, où il y a un niveau d’éducation et économique correct, où l’urbanisme n’est pas monstrueux et où de nombreux petits lieux de culture quotidienne existent (des théâtres, des cafés-concerts, des bars qui ne sont pas que des PMU), c’est à dire l’Est Parisien pour ne pas le nommer. Et même si tout ça est érodé en permanence par la mairie et par l’Etat (loi Voynet contre la musique), par le seul but de faire du tourisme sur Paris pour toujours plus de chiffre etc…

Cela se passe très bien ! Parce que les gens ne croisent pas un arabe ou un français (même s’ils se donnent parfois ces noms), mais un voisin. Et dans la plupart des banlieues, cette civilité (qui n’est pas un nationalisme, ni même un chauvinisme, juste un amour du quartier), cela se passe ainsi aussi dans beaucoup de banlieues, malgré des conditions de vies bien moins bonnes.

Les enfants ont grandi ensemble dans nos quartiers, les uns ont des pratiques culinaires bizarres, certains ont des prénoms bizarres (je pense aux bretons et aux alsaciens ahah) et tous récitent du Prevert et lisent du Molière à l’école ensemble (pas les enfants de nos dirigeants qui continuent de se représenter le-non-Français comme un pas vraiment humain, comme tu le fais aussi, et bombardent au hasard et tuent eux aussi, encore 50 habitants morts en Syrie hier, des gens comme au Bataclan.

Pour toi, je suppose que ce n’est rien. Moi, je vois des enfants comme ceux qui jouent dans la cour en bas de chez-moi. Mercredi, cinq petits faisaient le tour de la cour de récré en se tenant par les épaules, c’était trop mignon (des chinois, des français comme ils disent eux, des arabes, des noirs…). C’est ça la réalité que vos fantasmes identitaires et vos bombes détruisent.
J’ajoute en un mot l’essentiel, tant de gens ont deux cultures en eux !

C’est ce vivre ensemble précisément qui a été ciblé par une organisation terroriste-lobby-pétrolier, un mode de vie plutôt ecolo. Comme par hasard, c’est Daesh (qui pèse 1,5 milliard sur le marché du brut), qui vient de torpiller le Climat et la Cop21. Le hasard fait bien les choses tu me diras !

Lis les dossiers que j’ai transféré aujourd’hui, regarde les pays qui ont intérêt à Daesh. Tous ! C’est une lutte de pouvoir sans merci entre acteurs locaux cruels, sans respect pour les habitants. Elle est permise par le chaos Made un US. Il n’y en a pas un pour racheter l’autre (regarde « les bons » résistants selon Fabius, à qui on livre des bombes, qui font la fête après les attentats de Paris !) et la France croit qu’elle va obtenir quoi avec quelques bombes ? La paix générale ? La victoire militaire ?

Mais le plus dur à te faire percevoir par écrit. Ce qui nous menace en plus ici dans l’Est parisien, où des militaires armés sont déjà en faction au coin de la rue.

Peur et menace d’autres attentats bien sur, les gens ont peur, les voisins bobos quand tu les croises font l’appel aux morts et comptent leurs collègues ou amis assassines vendredi- mais pas seulement !

Et bien le plus dur à te faire comprendre, c’est que la menace que représente les identitaristes des deux bords est au moins égale. Et peut-être notre plus gros danger, vient des plus nombreux, les petits blancs haineux qui fomentent des attaques contre les « arabes » et nous feraient tous glisser vers une guerre civile.

Le pouvoir et ses mobiles pour le moins ambigus (jette un œil vraiment aux liens que j’ai passé aujourd’hui !), des jeunes haineux et perdus manipulés par Daesh, ou d’autres bien paumés et qui leur ressemblent mais on rencontré des skinhead plutôt que des imams…

Voilà nos trois menaces. Sinon la société de différentes cultures, jusque-là, elle vit très bien merci. Jette un œil vraiment au papier de Sarah, « pas seulement en terrasse », elle dit tout parfaitement.

https://blogs.mediapart.fr/blog/sarah-roubato/201115/lettre-ma-generation-moi-je-nirai-pas-quen-terrasse

Tu poses la question la meilleure celle du peuple. Pour toi les « arabes » sont la cause !

L’immigration nous sommes allés la chercher, comme tu as l’honnêteté de le reconnaître. Qu’avons-nous fait avec ? Qu’avons-nous proposé aux nouveaux venus ? Meilleures questions.

Le niveau de vie (obtenu en bonne partie sur l’expansion coloniale. par exemple avec les richesses africaines) était prévu pour monter indéfiniment. Les Français étaient assez content de refiler les basses besognes aux arabes. Qui torches nos vieux, nos marmots, qui s’occupe des rues, des poubelles, des routes et des maisons ? Qui sont les pieds et les mains du corps social ?

Mais comme c’était des citoyens de 2ème zone une deuxième fois, on les a parqué en cité. Beaucoup ont vécu en une génération le saut que les Français avait mis tout le XIXe siècle pour encaisser. Sortir d’une vie collective de village, pour tomber dans l’individualisme et la consommation urbaine. Un mode de vie bien plus Américain que Francais pour faire vite.

S’ils avaient été dans des villages… Mais c’était entre eux (culturellement) et dans le décors kafkaïen des banlieues. Les gamins parlaient et surtout écrivaient et lisaient une autre langue que celle des parents, les valeurs des familles n’avaient plus cours et pourtant la France n’offrait que la voie de garage du college, aucune proposition à tout une jeunesse que d’être « l’arabe », qui a juste à ne pas se montrer en ville et à tenir les murs.
Les familles solides ont avancé dans la société française et beaucoup y sont bien. Les autres ont implosé.

Aucun radicalisme pourtant chez les maghrébins il y a 20 ans ou même 15 ans. J’insiste !

Là-dessus, à mesure que la situation se durcissait ici. L’Occident entrait dans l’ère des croisades de Bush, Sarko… Puis Hollande. Dans le même temps, ils laissaient entrer des prêcheurs wahhabites, d’Arabie et du Qatar (qui achètent tout à Paris et dans le 93, y compris le PSG, seul lien avec la jeunesse des quartiers), les élus locaux, pourtant laïcs militants, et souvent fŕancs-maçons, déléguaient cette jeunesse sans débouché économiques aux imams, puis donc petit à petit à ces prêcheurs, pour qu’ils encadrent moralement « tu ne voleras point », ce que la République ne leur donnait pas les moyens de faire.

Après… Là tu regardes le vrai modèle dominant, qui n’est pas français, mais de consommation, Made un USA. Qui hiérarchise les individus (unique dans l’histoire de l’humanité), en fonction de leurs dépenses et non de leur valeur sociale, utilité, mérite, ou ce que tu veux.
On a des pauvres décérébrés qui vote en fonction des émotions que leur donne TF1. Peu de culture, pas au sens uniquement de l’académie, mais peu de liens Avec les autres. Qui errent dans des villes ou des campagnes transformés en interminables galeries marchandes, vide de sens, dépourvu de valeurs pour l’âme, l’esprit, l’humanité… Que des marques.

Et là, ce modèle se pète la gueule. Plus de sous. Plus de hiérarchie, pas le bonheur annoncé dans le « profit ».

Tout ce qui bout d’énergie, la jeunesse mâle en particulier tourne au vivaigre. Aigreur contre les autres.

Au USA, modèle bénit, combien de morts dans les collèges du fait d’un gamin qui pète les plombs ? Idem en Norvège. Idem pour les pilotes qui envoient leurs équipages en l’air.

Tu as des sectes qui comprennent très bien ce désarrois et font florès. Et puis une qui donne à des types qui se sentaient des loques, le plus important : l’estime de soi. Le martyre. Une vie aventureuse et la Une du Parisien et même du Monde. Un peu la même qu’un jeune qui croise l’extrême-droite pour se donner un sens.

Que fait la France, je le répète dans ce conflit ? Mais surtout seule ? Nettoyer le monde que les ricains et les théocraties pétrolières ont fabriqué ? Ne cherche pas plus loin que nous devenions la cible.
Hollande et Sarko sont des irresponsables ! Ils auraient tord de se gêner, puisque plus cela va mal, plus les français les font monter dans les sondages (comme en Israël, comme en Turquie où les attentats renforcent les extrémistes au pouvoir). Et avec les pleins pouvoirs encore !

Je rejette absolument ton idée que la culture française (c’est à dire parisienne à la base) n’est pas compatible avec une autre culture locale. C’est archi faux !
Regarde ces régions toutes différentes : Toulouse, Marseille, Rennes, Steasbourg, la Corse, le Nord etc…

La culture maghrébine s’intègre aussi, mais sur un espace de ghetto, très précarisé économiquement, avec des services publics très en dessous de la moyenne, là où il aurait besoin au contraire d’un renforcement.

Là où tu as raison, c’est que le monde bobo bien agréable du Canal, celui plus equilibré entre riches et pauvres, celui plus dur mais plus intéressant, plus créatif, du 93, vivent sur une île.

Tu peux dire ça des écolos aussi, des universitaires (dont une connaissance, spécialiste justement de la gentrification fait partie des morts du Carillon) des artistes… Tous gens qui ont essayé de partager avec les autres ce qu’ils avaient.

Combien de temps avons-nous essayer avec les jeunes écolos à tenter une partage citoyen ? Avec des mouvements comme un Peuple Créatif un partage culturel ? De faire connaître au politique les outils qui nous auraient évité des solutions violentes ? Une déshumanisation ? Un crash environnemental (et encore, on a pas eu le Big problème ou l’attentat sur une centrale !)

Proposer ? Nous nous sommes toujours heurté au même mur du système politique. Au même égoïsme, au PS que chez les Verts. Et à une société qui ne veut ni changer ses habitudes de consommation, ni ses manières violentes d’aggraver les problèmes. Bombardons ! Encore 7 enfants tués là-bas. Ça arrange vos problèmes ici ?

La planète des singes ! Donc on bombarde les gosses la-bas, ils nous tuent ici, on donne plus de pouvoir à ceux qui nous ont mené là, ils bombardent plus, on attend le match retour des kamikazes… Tout le monde vit dans la peur, le mal, la malveillance !

Franchement, repense à la France de notre enfance, il n’y avait pas mieux à faire ? Tous les maghrébins étaient laïcs ! Et en leur faisant une place juste correcte, fraternelle, on se serait évité toute cette merde integriste.

Notre intérêt n’est jamais l’égoïsme (comme on te l’a appris), mais l’équité. Car le premier intérêt, c’est de vivre bien ensemble, plutôt que dans un cycle de représailles.

On fabrique un monde de merde ? Pleurnichons pas quand il devient invivable ! Sinon on n’a pas fini de commencer…

Langlois-Mallet

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s