France. Lettre à un (bon) petit gars

(On jouait ensemble aux Playmobiles* enfants et maintenant il me parle de « race blanche », de « drapeau tricolore » et de son modèle : les USA).

Non mon petit gars, je crois bien que tu es de ces déracinés de l’intérieur qui ont le drapeau comme repère et le supermarché comme temple !
Interesse-toi à l’histoire de tes ancêtres, à celle de France. Jette un œil au boulot des anthropologues et tu verras que cette mythologie (assez récente) tombe.

En matière d’effacement des valeurs, l’anéantissement dans l’américanisme et la consommation est en tête ! Et tu t’en fais le promoteur. Puis-je déjà souligner cette incohérence ?

Les immigrés au contraire, quand ne leur ferme pas la porte sur la couleur de peau comme tu fais, sont les citoyens les plus désireux de s’intégrer.

Ensuite je persiste, tu es surtout ignorant de ton histoire si tu ne comprends pas que la France est de tous temps très diverse culturellement (prends un breton et un alsacien). L’idée d’une identité unique est assez récente et ce nationalisme stupide a conduit à bien des morts dans nos familles.

Il y a une langue centrale, un culture commune, un État, mais aussi des cultures qui nous composent. Il n’y a aucun problème à ne pas avoir les mêmes danses ou les mêmes plats traditionnels. On peut être basque, occitan, parigot-faubourien, antillais, kabyle ET français.

Quand à croire à une race blanche… Triste pour toi. Nous descendons tous des mêmes parents… Africains !

Fais un test ADN, tu seras mortifié de voir la variété en toi.

Je te le dis avec amitié, mais la définition de l’identité à laquelle vous vous accrochez est folklorique, du niveau de TF1 et de Le Pen. C’est un syndrome observable partout du « petit-blanc », qui vient d’un sentiment de déclassement social et qui cible celui qui est en dessous de lui, l’immigré. Il y a de meilleures manières de sa valoriser !

Je termine ce propos très franc en te rejoignant sur l’amour de la France et de son indépendance, mais là… Vraiment laisse l’Oncle Sam, ton colon, n’est pas ton sauveur sauf à te reconnaître victime du syndrome de… Stockholm !

Fraternité… Française ! (;-)

Langlois-Mallet

* Bon, il faut dire que ce gentil garçon aimait les cow-boys et moi, les chevaliers…

Note à propos de la photo : Profitez-en mes petits héros, c’est pas tous les jours que vous verrez votre Maloux dans un bar Etazuniens à Paname ! Hommages aux héros du Thalys qui nous ont épargné un deuil et surtout 15 jours de #jesuisleTGV #jesuisThalys

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s