La culture et la politique à Paris (module de rattrapage)

Bon, bon bon… Apparemment il faut vous remettre les choses en perspective. Donc. A votre demande, si vous avez raté le début…

Depuis pas mal d’années, je cherche à infléchir la politique municipale de marchandisation de Paris, en demandant à ce qu’une place soit laissée aux initiatives des habitants, à la vie locale, culturelle en particulier (petits lieux de culture, café-culturels, arts dans la rue etc.) Pas parce que je suis méchant (ou buveur d’Orangina orange), mais parce que c’est important pour nous tous.

Pourquoi ? Un petit point là au besoin :

https://mesparisiennes.wordpress.com/2015/05/25/paris-villages-et-paris-capitale/

La mairie a une action conjuguée de lien très fort avec les industries d’une part, de normalisation et de contrôle de la culture et des artistes d’autre part. Il résulte de cela un espace public banalisé offert au tourisme de masse, un exode ou une mise sous silence du populaire de la ville, une précarisation de tous devant la hausse des loyers . Une ville de créatifs occupés à survivre plus qu’à faire bénéficier les autres de leur talent, et beaucoup de gens isolés et mal dans leur peau au final. Un Paris éteint et pantouflard, qui ne dit plus rien au monde : destination de voyage pour retraités babybomers.
Tout cela, même si personne ne conteste les politiques d’équipement de la ville (crèches, piscines, logement sociaux). Mais, juste, pourquoi les opposer ? Et où vont des quartiers sans poésie et sans respiration ? Nulle part. On déshumanise et puis on te dit qu’il y a « de l’insécurité. » Mais ces élus du XXe siècle et leurs technocrates sont formés à l’équipement, à l’infrastructure… Les gens, la nature, n’existent qu’en statistiques ou le temps des élections.

Un exemple de ces processus ici avec un article sur la Forge de Belleville :

https://mesparisiennes.wordpress.com/2014/01/05/quelle-belleville-forgeons-nous-in-lami-du-xxe-mai-2013/

Il est assez difficile de soutenir ces petites résistances locales à la banalisation mercantile. J’ai un peu tout essayé à l’intérieur du PS, mais l’obéissance au chef fini toujours par triompher dans ce mouvement; les Verts et le PC devraient être en pointe sur ces questions, mais (j’ai essayé aussi), ils ronronnent surtout parce que leurs élus dépendent des nominations et son assez discrets quand il s’agit de l’intérêt des parisiens, eux-mêmes majoritairement dépolitisés et individualistes. Bref plus occupés à « profiter de la vie », qu’à soutenir ceux qui se bougent. Parfois, les élus m’invitent (les cocos pour les « former » bénévolement), ou plus souvent les PS comme ici :

https://mesparisiennes.wordpress.com/2013/09/22/paris-culture-et-politique-audition-par-le-cesc-du-ps/

Un des lieux les plus éveillés, ou les moins totalement éteints encore, c’est Belleville. De nombreuses micro-luttes émaillent le quotidien (Biffins, Cantine solidaire, derniers squats d’artistes, ou bar sympa fermé etc.) L’une des dernières rues non encore normalisées est la rue Désnoyez. NKM, par sympathie, mais surtout parce qu’elle trouve du sens à ce travail, m’a demandé mon avis sur cette question. C’est le texte que je vous ai fait passer :

https://mesparisiennes.wordpress.com/2015/05/24/desnoyez-comprendre-les-crises-a-belleville-une-autre-logique-est-possible/

En gros je lui dit que ce n’est pas tant une affaire de polémiques droite/gauche que de non compréhension totale du sujet par les élus des questions d’écologie urbaine. Elle approuve. Que j’aimerais bien plutôt montrer dans une enquête comment les processus de créations se développent sur un territoire singulier. Enquête non partisane, publiée au grand jour devant les élus et les citoyens.

Là-dessus, fait plutôt rare en politique (où si vous n’êtes pas client d’un clan, vous n’intéressez pas), Nathalie présente un voeu (une proposition de décision en ce sens) au conseil de Paris, l’assemblée de la ville soutenue par deux groupes soit presque la moitié des élus. Le voici :

https://mesparisiennes.wordpress.com/2015/05/18/paris-voeu-graph-de-nkm/

La question maintenant est amusante et politique, puisque le débat est mercredi au Conseil de Paris

– Sans surprise, les élus socialistes et communistes devraient voter contre, même pas pour le fond, mais par principe parce que ça vient de leurs adversaires. C’est intelligent.

– Donc les Verts sont juste assez nombreux pour décider du sort de cette proposition. J’aimerais bien en parler avec eux, mais ils mettent pour le moment la tête dans le sable.

Question :

– Est-on obligé de passer par la droite pour faire aboutir un projet écolo à Paris ? (je rappelle qu’après 15 ans de collaboration bien rémunérée des écolos à la majorité municipale, la Ville de Paris continue à acheter des véhicules diesel jusqu’en… 2013, à la veille des municipales, un exemple parmi d’autres).

– Voir, ce serait encore plus cocasse, les élus Verts vont-ils faire en sorte que cette enquête sur la culture alternative, locale, soit refusée. Ce qui serait une sacrée balle dans le pied à l’approche des régionales… Mais ça c’est leur problème.

Au positif, je pense que si l’on pouvait comprendre bien ces processus, ce serait bon pour Belleville et ses artistes. On s’en fout un peu me diront les autres, sauf que si on trouve, à partir de là des mécaniques de proposition, cela pourrait servir de base à d’autres projets locaux et à des politiques culturelles plus respectueuses de la vie de quartier, de sa poésie et de ses petits trésors de poésie bien menacés par la normalisation et les industries.

Voilà, après Paris est déjà très abimé, les artistes se sont liés pour survivre et les gens sont assez démoralisés. Donc, même si ça ne passe pas, ce n’est pas un drame. Cela fait tant d’années… Et la vie de Paris est si longue. Juste un symptôme d’une politique bloquée de chez bloquée et qui attend des convulsion pour retrouver le goût des choses simple. Très français en somme…

David Langlois-Mallet​

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s