Loi Prostitution. Plaque de rue plutôt que planque de rue

Franchement cette histoire de prostitution vire au grotesque. Ces bons clients que sont les élus bedonnants en sont maintenant revenus à pénaliser les prostituées…

Dans les deux cas, c’est du moralisme, pas de la politique; la réalité, c’est que la prostitution existe et que donc les personnes concernées doivent être protégées le mieux possible.

De mon point de vue, par une reconnaissance. Une plaque de rue, des impôts, un soutien médical, une sécurité face aux proxénètes et autres racketeurs, des conditions de vie normales à côté de leur travail. Et basta.

Les personnes qui devraient être poursuivies sont celles qui ne le sont pas actuellement ou si peu (au mépris de la loi), les proxénètes, les réseaux et leurs complices qui devraient prendre tous très cher pour trafic d’être humain, esclavage.

Une autre question relève de l’éducation amoureuse et de la culture au sens le plus large. Elle concerne d’une manière générale l’attitude envers l’autre, les femmes en particulier et donc les prostituées aussi. Tant que la misère affective sera le lot commun de l’humanité, que le sexe sera au rayon consommation et non pas épanouissement mutuel, tant que la question affective qui sous-tend la question sexuelle sera évacuée dans notre culture viriliste et peu ambitieuse dans ces domaines, il y a peu de chance que les moeurs changent. En tout cas pas à coup de PV. Des méthodes vieilles comme le monde…

A ce demander si le plus vieux métier du monde n’est pas flic finalement…

David Langlois-Mallet

© Mes Parisiennes

mesparisiennes.wordpress.com

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s