Cantonales. Succès du FN

Moi j’entends surtout que les gens voient la vie locale détruite dans leur ville par la fric, la mondialisation, ce qui est indiscutable. Le réflexe historique français, c’est de se retourner vers la souveraineté et de demander son rétablissement. Ca me parait du bon sens aussi.

Après, ce qui m’échappe, c’est pourquoi le FN occupe ce créneau de la protection du cadre national ? Qui lui laisse ?

– Comment ses électeurs croient-ils qu’ils peuvent s’en tirer mieux avec un parti autoritaire alors que la question d’une renaissance locale est intimement liée à l’action et à l’intelligence de chacun, donc à un bond démocratique au contraire.

– Comment feignent-ils de ne pas voir que la confusion du FN entre un cadre politique national, qui doit être celui d’un état indépendant et son ethnicisation dans un fantasme culturel, est au contraire un facteur de désagrégation, voir de guerre civile ?

Je pense qu’un parti progressiste devrait être en pointe sur l’indépendance du pays, qui doit rester un cadre de protection de la vie locale et non un appareil pour nous brader au Marché et être très actif sur l’espace francophone.

Etre extrêmement dynamique sur les alternatives locales et leurs liens aux autres alternatives locales du monde. Prouver en acte, par la composition de ses membres sa réelle ressemblance avec la diversité de la société.

C’est à mon avis le meilleur chemin, pour faire reculer et les partis liés aux multinationales et écarter celui des colères confuses.

David Langlois-Mallet

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s