Brossat ou Duflot, désastre des stratégies de participation

Voyez-vous, j’en veux moins à Hollande et au PS depuis que j’ai accepté qu’ils sont « de droite » (si c’est le mot encore pour désigner « à l’ancienne » ceux qui défendent des intérêts contraires aux nôtres, ceux des multinationales et de l’enrichissement d’un petit nombre et de l’indifférence pour les faibles et la vie locale), je peux entrer dans l’idée que cette variante du Sarkozysme n’est pas la pire.

Avec des gens qui ne partagent pas les mêmes valeurs, je suis pour l’ouverture. Je pense que l’on peut même négocier au grand jour des choses précises allant dans l’intérêt général une fois que chacun sait ce qui sépare.

En revanche, je crois que l’hypocrisie est ce qui fait le plus de ravages.
Avec les politiciens qui défendent la justice sociale et soutiennent au final cette politique unique parce qu’ils y trouvent leur place, ceux qui parlent d’un changement radical et à qui profite personnellement le fait de travailler chaque jour à ce que rien ne change.

Les communistes et les Verts ont renoncé à participer à ce Gouvernement, ils continuent à Paris (qui en est l’antichambre, l’appendice honteux, le laboratoire). D’où la sévérité que l’on doit maintenir envers les Verts de pouvoir comme Duflot dont l’aventure est désastreuse et plus encore envers ces communistes sans boussole ni repères à la Ian Brossat.

Sur le fond, il m’indiffère qu’ils soient ministres, maire ou ce qu’ils veulent. Mais leur stratégie non seulement est celle de ce qui détruit nos vies locales, celle qui a Paris fait pousser les 5 étoiles au détriment des familles, mais étouffe toute alternative, contribue à la profonde désespérance politique.

Au drame des familles entières que ces politiciens laissent à la rue, ou peupler les bois de Paris de tentes de fortune, s’ajoute l’absence d’une parole politique pour leur rendre justice.

Ne vous y trompez pas, ce manque est notre naufrage politique à tous, même si nous sommes au chaud. Car tant que tous les partis politiques participeront aux exécutifs, concourront à nous faire croire que tout va très bien au Pays d’Amélie Poulain où la gentille mairie fait pousser de beaux logements Haute Qualité Environnementale. Je dis que que la jeunesse éduquée n’aura que la rue comme moyen d’expression politique et les gens sens éducation que le FN.

David Langlois-Mallet

PS : Dans le cas de l’adjoint au logement de Paris, Ian Brossat, je trouve vraiment honteux que ses services m’envoient (à leur place) demander le téléphone de ce couple de handicapés qui vit sous un abribus… Pour les y laisser.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s