Trois liens : De Ce soir Ou Jamais, à Tarnac… en passant par Chiche !

D’abord ce joli moment de télé réalité…

On aimerait entendre plus avant ce gars et ses copains, qui réinventent dans l’écologie le mythe révolutionnaire, leurs analyses sont souvent très intéressantes mais au risque d’une rupture sans relais dans une société globalement consumériste en pleine dérive vers la drogue de substitution identitaire… et dont il faut bien tenir compte : Alors Tarnac, quel modèle ? La Résistance ou Les Brigades Rouges (vertes) ? La tache d’huile où le dernier carré à la dérive ?

Encore une fois la responsabilité des Verts de pouvoir est écrasante, ils ont eu beau assurer dans les médias le service politique minimum envers leurs idéaux écrasés en hurlant dans les médias comme Cécile Duflot après la mort de Rémi Fraisse, le mal est fait. Détruire la possibilité d’une alternative et d’une parole politique pour s’intégrer le plus mimétiquement à la sphère institutionnelle, amène leurs propres enfants investis dans l’écologie réelle face à la police (pour le pire ou le pire comme on l’a vu avec Rémi Fraisse).

Car le groupe de Tarnac à qui l’ont attribue « L’Insurrection qui vient. » a été fondé notamment par des jeunes ex-Chiche ! (mouvement de jeunesse de l’écologie politique à l’époque) qui ont pris en pleine gueule la dérive marketing des Verts alors qu’ils avaient investit l’urgence de leur jeunesse dans l’écologie politique justement. C’est l’occasion de vous signaler ce lien avec un texte dont tout le monde parle mais que peu ont lu.

http://www.lafabrique.fr/spip/IMG/pdf_Insurrection.pdf

Où vont les rêves quand on les oublie ?

Sur cette jeune génération entière qui s’est éloigné des Verts quand ceux-ci eurent décidé (fait rare en politique) de dissoudre leur propre mouvement de jeunesse pour y substituer, à l’initiative du triste Baupin, une école d’attachés parlementaires et de colleurs d’affiches. Que dire ?

Nous les vieux, les leaders, les trentenaires, nous sommes écartés* sur la pointe des pieds vers des aventures moins polluées que la politique de boutique à la Placé-Duflot la plupart d’entre-nous ont opté pour des actions concrètes en phase avec leurs valeurs écolos-alternatives : la plupart d’entre-nous ont fondé des familles et ont monté des AMAP, des libraires, des tournées de chansons, des boutiques BIO, des Assoc ou de l’expertise citoyenne… A l’écart des pouvoirs, j’en connais deux trois qui culpabilisent surtout de devoir utiliser une camionnette pour vendre leurs légumes (Pas vrai ?)

Eux, les petits jeunes, ont pris le paquet d’algues vertes en pleine face. Ils sont allés beaucoup plus loin que nous dans la critique de notre société de consommation agonisante. On s’est perdus de vue et je ne sais pas le parcours des gens qu’ils ont rencontré et avec qui certains ont décidé de fonder des aventures comme Tarnac, qui sont plutôt des groupes autogérés à la campagne comme il en existait dans les années 70 que des groupes violents et en aucun cas des groupes terroristes (c’est pour cela que j’ai été assez étonné dans l’interview de Taddeï, de l’évolution vers le rapport de force, sujet inexistant à Chiche ! où nous étions tout tourné vers les pratiques non violentes, jusqu’à refuser de se défendre quand nous avons été mangés par les Verts de pouvoir.)

Cf. Inter de Benjamin Rosoux, porte-parle de Chiche ! en 2000 et l’un des 3 de Tarnac

http://www.liberation.fr/societe/2008/12/09/a-l-ecole-de-la-gauche_294820

Et précisions reçues de Stéphane Lavignotte suite au présent papier : Benjamin Rosoux, ex-chichiens, et actif à Tarnac (et ayant fait de la taule suite à la cabale policière anti-Tarnac), a monté avec d’autres une liste aux dernières municipales, et ils ont repris la mairie à la droite…
http://rue89.nouvelobs.com/2014/03/19/tarnac-pourquoi-donc-ont-ils-tous-capuches-250742
http://www.20minutes.fr/elections/resultats/correze/tarnac-19170.html
et ils font vivre la vie municipale sous forme d’ « Assemblées communales » qui réunissent une centaine d’habitants (sur 300 au total !!!)
http://www.vivreatarnac.fr/
Emouvant…)

800px-Logo-chiche

https://mesparisiennes.wordpress.com/1996/06/09/tu-crois-que-tu-vas-changer-le-monde-chiche/

Pour mémoire, je vous mets le texte Tu crois que tu vas changer le monde ? Chiche ! ci-dessus. Même si un texte d’appel d’un mouvement naissant n’est pas comparable avec un manifeste collectif, vous mesurerez l’écart entre l’écologie bonne enfant des manifs à vélo des années 90 et les affrontements de ces derniers jours. Une trace parmi d’autres d’un monde qui, après les blessures reçues et non cicatrisées, s’est considérablement durcit en 20 ans…

La faute, nous dit ce jeune homme « sévèrement Burnel » dont on ne se lasse pas, à une stratégie d’intimidation du pouvoir socialiste envers ses propres enfants…

… jusqu’à tuer donc.

David Langlois-Mallet

Je vous signale d’ailleurs, lien supplémentaire s’il le fallait pour enfoncer le clou de violences policières délibéréments voulues par le pouvoir politique, ce texte de Blog de l’agronome Jacques Caplat qui démontre la futilité du projet du barrage de Sivens… Jacques Caplat, autre Chiche !

http://www.changeonsdagriculture.fr/sivens-un-barrage-a-contretemps-a113051086

(*enfin moi perso c’est encore un autre cas avec l’aventure parisienne qui m’a amené à faire le chemin inverse de celui habituel, commencer comme journaliste joyeux et gentil expert assez consensuel, jusqu’à finir très en colère comme vous l’avez lu parfois devant les destructions opérées par le politique quand il se mêle « d’attractivité »).

http://www.lafabrique.fr/spip/IMG/pdf_Insurrection.pdf

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s