Aux djiadistes jambon-beurre : « Cy n’entrez pas Hypocrites, bigotz, Vieulx matagotz marmiteux borsouflez ! »

Les gens qui parlent « d’égorger les islamistes comme des porcs » sur les réseaux sociaux, avant de s’en prendre aux « allogènes », sont peut-être très gentils avec leurs potes, très compétents dans leur boulot et seraient sympa avec moi à l’occasion je n’en doute pas.

Mais j’assume mes allergies, je fais le ménage ces temps-ci. Pas que mon blabla soit indisensable à oncques, mais j’en est marre de ces propos irresponsable dans un pays en paix et qui peut glisser à un moment vers une guerre civile ou de religion (Ca marchera pour les mêmes propos visant les juifs, les cathos, les campeurs, les libertins, les mystiques et les adorateurs de l’oignon.)

Nos djiadiste-jambon-beurre

Alors tu as une certaine France psychopathe, de nostalgique de la St Barthélemy, de déçus des rafles de Laval,. Ce sont nos islamistes bien de chez nous… Tristes d’avoir raté le temps où l’on brûlait des « sorcières » dans les campagnes, ou l’on empalait du Cathare, éviscérait du parpaillot, vendait du Juif au nazi, ils aimeraient bien du « sang » « d’allogènes », mais la paix… Rien à faire c’est morose pour ces cons là.

10703864_10154609925315367_4370687824943614296_n

Ce n’est pas affaire de radicalité des opinions, mais de coeur

J’ajoute que mon exclusion n’est même pas contre les gens qui ont des engagements ou des croyances parfois très marquées, voir radicales. Je connais des gens très chouettes qui ont une pratique religieuse (dans une religion ou une autre) et qui sont des gens vraiment bien. Ca me fait bizarre que l’on fasse le Ramadan, que l’on prie Jésus avant de se mettre à table ou à genoux en latin, ou mettre un petit bâton sur sa porte pour dire aux voisin sa confession, de sonner aux portes deux par deux alors que personne ne vous ouvrira, ou de vivre dans les vapeurs d’encens dans la position du lotus, de prêcher le féminisme par sainte Simone, de porter un tablier pour aller voir ses copains, ou de ne pas manger d’escargots, de ne pas pratiquer le sexe oral, ou de regarder TF1…

Mais je respecte.

Parce que ce que je vois, ce sont des gens chouettes ou pas et j’ai souvent vu la tolérance et les qualités de coeur se pratiquer chez des gens très religieux, ayant parfois de votes ou des idées extrêmes qui ne sont pas un motif d’excommunication pour moi mais de divergences d’opinion, alors que parfois des laïcs ou des athées, peuvent me heurter dans leur rapport à leurs enfants ou autre chose, alors que je tends à être plus proche de leur manière de voir (respect gardé à la tradition dans laquelle ont vécu mes aïeux, et révérence parlée à ma Sainte femme de grand-mère décorée par Paul VI, que la terre lui soit douce au Paradis de sa foi).

C’est le drame

L’otage français n’a pas été épargné, on passe maintenant dans autre chose. L’injustice et la mort d’innocents chez-nous aussi, qui va lever les ripostes sans fin.
Le temps des amalgames commence… L’autre devient ennemi et les civils payent le prix.
Les va-t-en guerre doivent jubiler…

imgres

Notre question est plus que jamais celle d’une humanité engagée dans une course de vitesse entre les forces de destruction et les forces créatives.
Un monde où l’on danse ensemble, un monde où l’on élevé de enfants ?
Ou un monde où l’on échange égorgements contre bombardements ?
La question du politique, qui ne manque jamais d’argent pour les guerres. Mais refuse sont soutien aux forces résilientes de la société est là.
Il interroge aussi chanci pour savoir s’il s’en tient à la consommation du monde ou s’il participe de sa réinvention.

Merci au Père Hollande pour ce beau début de guerre. On ne pensera plus aux crapuleries des ministres, ta cote va remonter dans les sondages et si ce n’est pas le cas, que les choses tournent trop mal, il sera toujours temps de se réfugier à Bordeaux et de refiler vite les clefs vite fait à un Pétain quelconque…
C’est bizarre, j’avais eu cette pensée au début de son règne, de me dire cette assemblée socialiste finira comme celle de 36 par voter les pleins pouvoirs à un Sauveur (que l’on accusera de tout ensuite pour se dédouaner soi-même de l’incompétence et de la somme des lâchetés qui mènent aux guerres)…

Donc avant que les guerres de religions ne nous submergent ou que le sang nous impose le silence, j’envoie une pensée fraternelle à ce bon homme de Gourdel qui aimât la vie et la nature et fût victime des fanatismes médiévaux autant que de la soif de pétrole.

Et je reprends en son honneur et pour les humanismes à venir la bonne vieille parole de Maître François :

Cy n’entrez pas Hypocrites, bigotz,
Vieulx matagotz marmiteux borsouflez,
Torcoulx, badaulx plus que n’estoient les Gotz,
Ny Ostrogotz, precurseurs des magotz,
Haires, cagotz, caffars empantouflez,
Gueux mitouflez, frapars escorniflez,
Befflez, enflez, fagoteurs de tabus
Tirez ailleurs pour vendre voz abus.
Voz abus meschans
Rempliroient mes champs
De meschanceté.
Et par faulseté
Troubleroient mes chants
Voz abus meschans.
Cy n’entrez pas maschefains practiciens,
Clers, basauchiens mangeurs du populaire.
Officiaulx, scribes, et pharisiens,
Juges, anciens, qui les bons parroiciens
Ainsi que chiens mettez au capulaire.
Vostre salaire est au patibulaire.
Allez y braire : ici n’est fait excès,
Dont en voz cours on deust mouvoir procés.

Procés et debatz
Peu font cy d’ebatz
Où l’on vient s’esbatre.
À vous pour debatre
Soient en pleins cabatz
Procés et debatz.
Haut de page Cy n’entrez pas vous usuriers chichars,
Briffaulx, leschars, qui toujours amassez,
Grippeminaulx, avalleurs de frimars,
Courbez, camars, qui en vous coquemars
De mille marcs jà n’auriez assez.
Poinct esguassez n’estes quand cabassez
Et entassez, poiltrons à chiche face.
La male mort en ce pas vous deface.
Face non humaine
De telz gens qu’on maine
Raire ailleurs : ceans
Ne seroit seans.
Vuidez ce dommaine
Face non humaine.
Cy n’entrez pas vous rassotez mastins,
Soirs ny matins, vieux chagrins et jaloux,
Ny vous aussi seditieux mutins,
Larves, lutins, de dangier palatins,
Grecz ou Latins plus à craindre que Loups,
Ny vous gualous verollez jusque à l’ous :
Portez vos loups ailleurs paistre en bonheur,
Croustelevez remplis de deshonneur.
Honneur, los, deduict
Ceans est deduict
Par joyeux acords.
Tous sont sains au corps.
Par ce bien leur duict
Honneur, los, deduict.
Haut de page Cy entrez vous, et bien soyez venuz
Et parvenuz tous nobles chevaliers.
Cy est le lieu où sont les revenuz
Bien advenuz : affin que entretenuz
Grands et menuz, tous soyez à milliers.
Mes familiers serez et peculiers,
Frisques gualliers, joyeux, plaisans mignons,
En general tous gentilz compaignons.
Compaignons gentilz,
Serains et subtilz
Hors de vilité,
De civilité
Cy sont les oustilz,
Compaignons gentilz.
Cy entrez vous qui le sainct evangile
En sens agile annoncez, quoy qu’on gronde,
Ceans aurez un refuge et bastille
Contre l’hostile erreur, qui tant postille
Par son faulx stile empoizonner le monde.
Entrez, qu’on fonde icy la foi profonde
Puis qu’on confonde et par voix, et par rolle
Les ennemys de la saincte parolle.
La parolle saincte,
Jà ne soit extaincte
En ce lieu tressainct.
Chascun en soit ceinct,
Chascune ayt enceincte
La parolle saincte.
Haut de page Cy entrez vous dames de hault paraige
En franc couraige. Entrez y en bon heur.
Fleurs de beaulté, à celeste visaige,
À droict corsaige, à maintien prude et saige :
En ce passaige est le sejour d’honneur.
Le hault seigneur, qui du lieu fut donneur
Et guerdonneur, pour vous l’a ordonné,
Et pour frayer à tout prou or donné.
Or donné par don
Ordonne pardon
À cil qui le donne.
Et très bien guerdonne
Tout mortel preud’hom
Or donné par don.

David Langlois-Mallet

Mes Parisiennes 2014

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s