Une parole française peut-elle renaître à l’occasion du conflit à Gaza ?

L’émergence d’un mouvement pro-paix, me parait propice à refonder une pensée citoyenne qui ne soit victime ni des inconscients coloniaux, ni des inconscients antisémites.

Pascal Hebert interpelle (je résume) : « on ne peut pas réduire un conflit à des bons sentiments et renvoyer dos à dos, le colon Israélien et le sans droits Palestinien au prétexte qu’il y a des racistes et des extrémistes dans chaque camp. »

Juste.

Sauf que je nous pose la question d’un point de vue citoyen et pas seulement dans le cadre de la géopolitique des états, car celle-ci est en plein effondrement.

– Le monde découpé en nations, à l’Européenne, par le système colonial franco-britannique s’effondre sous nos yeux. L’empire américain y substitue son cadre, un choc des cultures entre mode de vie occidental et islamisme.

– L’effondrement de la France comme nation, comme d’ailleurs l’effondrement des nations arabes dans l’Islamisme, augure d’un nouveau contexte, qui semble aller de pair avec la mort clinique de la politique par délégation, de la représentation.

Dans le contexte du XXe siècle, les choses étaient limpides. Il y a des états et un droit international à faire respecter. La France a une voix forte, dans laquelle les citoyens se reconnaissent. Fermez le ban. Vive de Gaulle !

En même temps, la structuration du monde arabe en nations par la France et l’Angleterre (qui se prolonge dans l’idée d’un état Palestinien), n’était-elle pas un fait colonial directement lié au chaos du monde arabe ?

– Là nous sommes dans un contexte où la France, la politique et le reste a été avalée par un empire. Plus de voix française mais à la place des communautés invitées à se regrouper autour de positions extrémistes : tu es pour l’armée israélienne ou tu es pour le Hamas selon que tu vois comme sujet dans l’actualité l’hécatombe civile à Gaza ou l’antisémitisme à Paris ?

– En réaction et en positif, se constitue donc une opinion publique, qui n’a rien à voir avec les diplomates et les chancelleries et qui affirme une démarche métisse. Nous ne nous reconnaissons pas dans la guerre, ni dans les dirigeants et les états, nous nous aimons et nous voulons vivre en paix. Citoyens du monde, flower power… mais aucune responsabilité, juste un refus en conscience des politiques.

10563140_10152327046361775_1283011250727154926_n

Nous français nous sommes confrontés à deux questions :

– Faire concrètement que le tissu politique ne se déchire pas ici, que les extrémistes n’ethnicisent pas la politique. Sinon on aura bientôt trois blocs (c’est déjà bien commencé), les pro empire au pouvoir pousseront les pro-arabes dans l’illégalité et l’identitarisme (puisque on les désigne comme complice du Hamas). Avec en parallèle la montée d’un bloc ethnique « français » excédé, mais qui n’a tiré aucune leçon du XXème siècle.

– En clair autour de quoi fonder une force positive dans ce contexte ? La France moderne étant fondée sur le refus de sa propre puissante, puisque l’idée même de nation est censée nous mener à la guerre, l’inhumanité ou le colonialisme. Le moment est d’ailleurs propice à cette réflexion entre les anniversaires de Bouvines, qui fonde la puissance de la nation, et la guerre de 14 qui signe son échec.

Le problème est qu’à ne vivre que comme de gentils consommateurs déresponsabilisés, on se retrouve, pour entretenir notre confort, complices du bombardement de civils, comme à entretenir la paupérisation de certaines banlieues pour masquer que les richesses sont accaparées par d’autres etc. Avec en plus le luxe de critiquer Israël qui porte seul au frontières de l’empire, « la lutte contre le mal »…?

Dans tous les cas à l’opposé des valeurs humanistes censées nous fonder.

De mon côté, l’émergence d’un mouvement pro-paix, me parait propice à refonder une pensée citoyenne qui ne soit victime ni des inconscients coloniaux, ni des inconscients antisémites, c’est à dire d’une parole française qui aurait tiré les leçons de son histoire, autant que de son refus récent de l’histoire.

David Langlois-Mallet

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s