Mondial : Un demi garçons, sinon rien !

C’est sympa la flopée de petites équipes latinos qui ont éliminé les grosses écuries européennes.

Ca a été la St Barthélemy des casses-couilles, la Berezina des fâcheux, l’Azincourt des emmerdeurs, le Biribi des crampons, l’Alesia des Boulets, l’hécatombe des malotrus… Les Italiens, après les Espagnols et les Anglais, cela fait 6 étoiles mis au tapis par les petits latinos ! Et la carneria qui continue avec les Portugais et le menu fretin, Russes, Japonais et tutti..

Dans cette mitraille de buts, Francais, Holandais, Allemands (ceux-là, on se les garde pour un équarrissage maison) et Belges sont le dernier carré de ce Cambronne sur gazon là mais leur peau va valoir très cher !

Mais ce premier tour d’anthologie (buts en rafales, jeu technique et alléchant, renversement de situations etc.) pose le problème que j’attendais… Tu vois des 8e de finales, a priori plus relevées, aux affiches bien moins captivantes que les qualifs. Tu comprends bien, même si tu préfères le macramé ou l’aqua-gym au foot, que Colombie-Uruguay ou Costa-Rica-Grèce, ça ne secoue que les natifs… non ?

307169_10150348570341775_417797921_n

Dès que tu retires les grands rivaux, que tu les aimes ou les détestes, tu perds en puissance émotionnelle. Sans pouvoir adorer ou haïr l’Italie, l’Espagne, l’Angleterre ou le Portugal, tu peux apprécier le jeu costaricien ou chilien, mais enfin guère de prendre la tête à deux mains sur leur sort funeste ou heureux. Même si on les aime bien, avoue, on s’en fout un peu, non ?

Mais je reste persuadé qu’une logique implacable va se mettre en place et que tu retrouveras dans le dernier carré : l’Argentine, le Brésil, les Pays-Bas et la France ou l’Allemagne, les seuls géants qui restent. La Coupe du Monde, c’est pas une vente de charité au profit des favelas, oublie ! Au maxi-maximum, un invité fou, genre Chili, Costa-Rica ou Belgique, mais vraiment au maximum.

Du côté de la France, je reste fidèle à mon pronostic. On sait qu’un Mondial, c’est tout ou rien. 94 Pas qualifié. 98 vainqueur. 2002 viré comme des malpropres au premier tour. 2006 finalistes invaincus ! 2010 en grève. 2014… Un groupe facile, le 8e abordable prévu (une fois qualifiés, il n’en n’ont jamais manqué un depuis les années 30) et donc l’aventure qui débouche sur un quart avec, comme écrit, l’ogre Germanique. Fossoyeur éternel des rêves français depuis Napoléon III jusqu’à Schumacher.

318369_10150348570531775_1678135402_n

Les gros teutons, les bons aryens, leur jeu mécanique implacable qui déferle, panzer impitoyables, sur notre poésie romantique de l’attaque… Des pantalons garance de 14 à la civière de Batiston, de la balle au coeur de Radiguet à celle dans le but de Batz, des larmes de ton arrière grand-père pas remis du pillage de sa cave, à celle de Denise Fabre en 82, tu connais la chanson.

Tu lis en creux que les supporters de l’Algérie qui les rencontre en 8e peuvent déjà allumer des feux de poubelles, d’abribus et de 205 assurée, pour apaiser la colère des Dieux (et exciter celle des marinistes) que ça en suffira pas ? Tu as raison. A moins de titulariser Bouteflika en pointe de l’attaque (le seul homme à remporter une élection dans un fauteuil sans même pouvoir articuler un discours, le vieux Le Pen doit adorer) l’affaire est entendue, pliée.

Et nos petits coqs avec leurs crêtes toutes neuves et les meilleurs arabes qu’ils rejettent 265 jours durant sauf les années de Coupe du Monde ? Et bien ils peuvent faire l’exploit justement. Parce que la France, c’est ça. Le seul pays au monde que le Brésil, éliminé trois fois craigne. Mais le seul aussi à s’éliminer tout seul par une bonne grève, quand ce n’est pas par le Sénégal, les Bulgares ou les Danois coalisés (ou autres forces du mal) qui s’en chargent.

294503_10150348570441775_1965523732_n

Voilà ce que je vous dit depuis des mois, ils ont une gueule de 1/2 finalistes. Après… Ben après, souvent en France après un exploit, il n’y a justement pas d’après. Mais sur un match, va savoir. Tout est possible.

David Langlois-Mallet

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s