Mes Parisiennes. Les biches

Elles font les biches, les refusantes, les sucrées, les chattes, les mijorrées, les pimbêches, elles ont leurs lunes des jours, puis t’eblouissent comme un soleil dans la nuit,

Image

Au cas ou t’aurais pas remarqué,

Elles veulent tes mots, ton histoire, ta tige tout partout, le poids de ton corps, tes baiser abrasifs, tes fessées si tu veux, tes baisers encore, tu peux les manger, les retourner, les découper, les assaisonner,
Au cas où tu t’attaches,
Tu fais tes racines, prends tes aises, change tes meubles, ton quartier, leur donne tes nuits, tes jours, ton code PIN et tes pensées, forfait illimité.

Elles sortent les dents, la layette, dégaine leur mère, leur psy, rameute la concierge, squizent ton pote puis disparaissent dans la nuit,

Tu prends tes valises, ton chat, ton iPod ou ton piano, tu t’arraches, change de crèmerie, retrouve tes potes, tes capotes et ta solitude.
Elles parlementent, argumentent ou vocifèrent, vitupèrent, allument les fontaines, les dentelles, les bougies, effacent les tel et le ptit hôtel,
Tu ramènes ta fraise,
Elles t’ouvrent la leur, C’est les plats en sauces, l’armoire à vodka ou le wisky de papa, les massage chinois, les ais d’opéra, c’est leur bonbon la nuit, leur fraise sur la glace au réveil, c’est dans l’ascenseur, entre deux buissons, contre la voiture, ou le mur du son et mort aux voisins !
T’es un ptit peu con. Mais n’est tellement bon que ta vie te rattrape !

Le boulot en vrac, le devoir qui craque, les factures qui grondent, le toubib menace, tes amis décrochent, plus personne n’accroche, la fin d’ton ptit monde ?

Elles refont les malles, crient au scandale, au terroriste, à la force publique, montent sur les ponts et sautent du rez de chaussé, te pourrissent tes potes, puis entrouvrent leurs robes, téléphone coupé, sacrifiées aux mâles, elles refont les biches…
« Salaud, c’est tout d’ta faute !
… Tu l’as bien remarqué ! »
David Langlois-Mallet
Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s