Mes Parisiennes : Blanche Neige

 

IMG_4204

J’avais pris le grand escalier à contre-sens et le redescendais. Elle le montait. Brune, un peu ronde j’imagine, toute proprette dans ses vêtements de moyenne de gamme, manteau de velours blanc, sans poussière. En un éclair je voyais d’en-haut des marches une vie rangée monter vers moi, des parents sûrement protecteurs en banlieue. Une vie ou le bonheur se confond avec la recette pour se tenir éloigné des chocs et de tout ce qui peut déranger, mettre en question ou en désordre. Comment sa vie, ces vies là, seraient demain au monde troublé qui vient ? Quel bonheur dans le désordre ?
Je sorti de ma rêverie au mouvement qu’elle fit pour retirer ses écouteurs. Nous n’avions pas fait vingt marche. Elle arrivait à ma hauteur et me dit avec un gentil sourire, « Attention ! Votre manteau traîne par terre ! »
Je lui votais illico mon plus beau sourire enveloppé dans un « merci ! »

David Langlois-Mallet

c Mesparisiennes.wordpress.com 2014

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s