Edito. Dieudonné ou Médiapart ? Bonsoir Messieurs les censeurs !

Où je m’inquiète plus que l’on musèle Médiapart que des millions de cons s’expriment…

IMG_7298

Crucifiez Dieudonné si vous voulez, mais ce sera sans moi. Je n’ai aucun intérêt pour le bonhomme (jamais vu ses spectacles et je trouve son concept de quenelle antisémite répugnant, je n’en mange plus depuis §;-)

Ce n’est pas en empêchant l’expression que l’on fera taire la bêtise et le racisme. Au contraire quand elle vient d’un pouvoir discrédité partout (de Cahuzac, aux chiffres du chômage, de la destruction de la retraite à la tentative d’interdiction de Médiapart), cela ne fait qu’accréditer l’idée que l’antiracisme un instrument de pouvoir et non une valeur civique et humaine.

Ce vernis de politiquement correct que vous mettez partout serait plus crédible si dans le même temps vous ne tolériez pas que des femmes et des enfants puissent dormir dans la rue. Si vous refusiez la pauvreté, au lieu de démanteler la Sécu.

C’est comme pour la prostitution. Vous voulez l’hygiène de nos rues pour le tourisme et la spéculation sur les quartiers qui résistent grâce à leur mal-famence. Pas vraiment lutter contre le trafic d’être humaines qui continuera (sur le net, dans les caves) ni lutter contre des réseaux de marchands de chair humaine que vous pourriez démanteler simplement… en appliquant les lois existantes.

Votre société PS ressemble bien plus à une hypocrisie anglo-saxonne qu’à une vertu républicaine Messieurs, Mesdames !

David Langlois-Mallet

Cliché David Langlois-Mallet oeuvre de BauBô MmHm

(Cliquez sur l’image pour le lien au site de l’artiste)

Publicités

2 réflexions sur « Edito. Dieudonné ou Médiapart ? Bonsoir Messieurs les censeurs ! »

  1. « Crucifiez Dieudonné si vous voulez, mais ce sera sans moi. »
    Sauf que tu lui accoles l’épithète « antisémite », ce qui s’apparente quand même à une forme de crucifixion.

    1. Pas tout à fait faux.
      Sauf qu’à un moment, tu prends position. Dieudonné est libre de ses obsessions et choisi volontairement ses ambiguïtés, comme Charlie avec les musulmans de l’autre côté.
      Je ne suis pas pour les délits d’opinion et ne lance pas non plus d’appel à l’excommunication. Je borne mon inquiétude au fait que pendant ce brouhaha, on coupe le son à des paroles hautement nécessaires, indépendantes et qualifiées : Médiapart pour les renommer.

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s