Paris, territoire de l’imaginaire et ses crises


IMG_7047

Paris, territoire de l’imaginaire et ses crises

Paris n’est pas seulement une métropole active, c’est un territoire de l’imaginaire

« Four ou cuit le pain intellectuel du monde » au Moyen-Age, ville des Lumières politique au XVIIIe siècle, terre promise des artistes et de la fête populaire jusqu’à la IIe Guerre Mondiale, elle vit dans l’esprit des humains du monde, tout à la fois comme capitale de la Liberté, de l’amour, de la pensée et de la mode. Dans notre théâtre globalisé du XXIe siècle, où l’on spécule sur les foules sentimentales du monde, toutes ces valeurs sont devenues l’objet d’une spéculation sur l’imaginaire qui se répercute sur la pierre, tel qu’il devient difficile pour ses habitants de s’y loger. La barrière invisible de l’argent semble dessiner les contours d’une ville à péage, jusque sur les terrasses des bars… (cliquer pour lire la suite)

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s