La Fille du 14 juillet : les Valseuses façon Tarantino

La Fille du 14 juillet : les Valseuses façon Tarantino

Enfin il se passe quelque chose dans les salles obscures, avec « La Fille du 14 juillet », d’Antonin Peretjatko. Si vous êtes parfois comme moi frappés par l’absurdité cacophonique de ce que nous vivons, vous aimerez ce film où rien n’a de sens et où donc tout nous renvoie au réel.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s